Bref descriptif des


de Saousie - comme ailleurs, encore une des moult sources de disputes en perspective...

Il faut savoir qu'en Saousie, il y a deux moyen très utilisés pour contrôler les terres : l'argent (commerce) et le spirituel. Même si la force en est une autre, elle à besoin de l'un et de l'autre.
Même si la foi peut-être sincère, on peut donc considérer la religion comme politique (ou du moins comme un moyen de cohésion) ... ce qui n'empêche pas, ô combien au contraire, les philosophes et les idéalistes d'exister (fort heureusement !)



les officielles :

Lumière : Religion principale en Saousie, trouvant ses origines dans les Âges Sombres. Assez comparable au Catholicisme moyenâgeux, dans le sens où le se trouve face à un faux monothéisme, avec un principe suprême ( la Lumière), que l'on honore par l'intermédiaire de prières aux dieux multiples (~Saints...) .De plus, cette religion à son "double" sombre (minoritaire depuis l'ère 400...) Divers courants de pensées existe, du paysan naïf à l'intégriste (Lumière éternelle)... donc pas mal de dissensions. Officiellement, un pontife dirige l'ensemble, mais lui et son entourage, c'est de plus en plus le panier de crabes...
D'où la présence un clergé à deux vitesses... où les plus altruistes ne sont pas forcément ni les plus pieux, ni les mieux placés ...
- Spécial : les prêtres cachés (conjureurs)


sa complémentaire, les Ténèbres :

Avant que la Bête aient juré que dans mille ans, elle reviendrait, un certain nombre s'étaient mis à l'adorer. La Bête Sombre vaincue, ses fidèles perpétuèrent le culte. Afin maintenant de servir ce dessein, ils s'organisèrent en petits îlots de fidèles, mais en 400 ans de "persécution", il n'en resta plus beaucoup... Ce qui fait que maintenant ils se cachent, oubliés par le peuple, qui n'en garde que de terribles légendes, le soir au coin du feu . Mais depuis 400 ans, le chaos politique et le déclin du pouvoir fait qu'ils pourraient bien tenter leur chance !

- prêtres de la Bête, ou des Ténèbres

- Nécromanciens


Animisme :    existe sous plusieurs formes ; Chez toute, on retrouve le respect de la nature, la sacralisation et la spiritualisation des choses, dont l'aide, ou du moins les faveurs doivent être sollicitées.
On la retrouve chez les hommes-lézards resté fidèles à leur culture d’origine, les elfes sauvages, certaines peuplades humaines dites "primitives" (soi-disant), mais aussi dans certaines micro-civilisations tel Lahadaë ...
 - les esprit de la nature

Religions cachées, Religions mineures :
Les sectes importantes sont assez peu nombreuses en Saousie. Néanmoins, il en est qui sont à remarquer :
Géisme : Cette confession se veut le syncrétisme du concept de la "Terre Divine et sentiente" que l'on retrouve chez les Animistes
Non seulement la Terre, mais aussi l'Océan et les Vents constituent des "entités" ayant leur propre conscience et desseins, leur propre volonté.
Les Géistes, parce qu'ils sont une menace pour l'hégémonie de la foi en la Lumière, sont victimes d'une persécution .
Ouverture d'esprit et Tolérance sont les maîtres mots de cette confession, qui est presque plus une philosophie utopiste qu'une Religion, finalement.

Onirisme : L'onirisme, n'est pas à proprement parler une foi cachée, ni toujours tout à fait une religion. C'est plus une philosophie, appuyant certaines religions mineures. Elle se fonde sur le fait que la réalité, le monde, serait rêvé par quelque autre être (dragons pour les dragonistes*, ou tout autres rêveurs). Selon certains, ce monde (et d'autre) serait "un possible" idéalisé par un traumatisé en état de torpeur...
Une autre variante est le nooïsme, selon laquelle là réalité serait forgé par la somme de la pensé et de l'imaginaire des êtres qui y vivent (noosphère).
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, elle n'est pas considéré par le pontificat comme un hérésie; elle est même, dans certains lieu, un élèment complémentaire de la foi "oficielle". Et c'est même un appui très apprécié des magiciens, qui y puisent moult théories (invérifiées) sur leur "sciences".

* toute allusion avec certains "Rêves de dragon" n'est absolument pas fortuite... D'ailleurs, vous noterez la présence de "Grands Dragons" dans le bestiaire... et si c'était les même ? (et si ça n'était pas le cas ?)

Ire (ou Ira, la colère) : cette secte
- Des dévolus, possédés par Ire: les Irrascibles


Religion orque :
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la religion traditionnelle des peuplades Orques n'est pas celle du Dragon Sombre, mais un panthéon assez simple(iste?), où la morale est basée sur la force et la faiblesse, le mal étant aussi bien la lâcheté et la maladie, mais où le "faible qui surmonte sa faiblesse est plus vertueux que le fort qui s'assoie dessus". C'est une religion qui ignore les autres, considérée comme "fausses et imaginaires"
Panthéon :
 

Buki-buki, 

 le bouclier

Brôm, 
 le dieu-tonnerre

Bhuii,

la hache de guerre

le vieux du

foyer 

Niymbir,
divinité gobeline souterraine

Orumush,
l’eau sauvage

Zogh,
                dieu du mal

-Il existe un ordre de paladins orcs à Koburlùù, capitale du Gomag, l'unique État orc de Saousie:
Mais à savoir que ce panthéon est surtout honoré dans le Gomag.



Religion akid :
Pour une fois, il s'agit d'un Monothéisme pur :
Le grand voyageur : il est tout et en tout
- Chamans :


Athées, agnostiques et "sans opinion religieuse":
Bien sûr, tout le monde n'adhère pas à un dogme, mais c'est souvent déstabilisant d'être sans convictions.
Les penseurs se faisant une opinion personnelle sur le spirituel restent rares, malheureusement... et ne souvent pas bien regardés par le (Haut) clergé ... Le contrôle politique en est à ce prix...

Du reste, il y a beaucoup de "mécréants" en Saousie...